Sécurité civile

En tout temps, pour des SITUATIONS D’URGENCE SEULEMENT, s’adresser au Service des travaux publics au :

 

418-999-5825

418 209-6567

Plusieurs plans d'eau font l'objet d'une surveillance continue en raison de risque d'inondation. Des stations hydrométriques et des échelles limnimétriques disposées le long de certains lacs et rivières fournissent des données sur les débits et le niveau des cours d'eau, pour alerter et mobiliser plus rapidement les intervenants dans les situations critiques. Elles ont été installées à proximité des zones habitables afin de prévenir plus efficacement les conséquences d'éventuelles inondations sur la population. Le ministère effectue cette surveillance permanente en collaboration avec les autorités municipales et des observateurs sur le terrain.

 

En savoir plus.

Québec En Alerte est un moyen d’alerte additionnel à ceux déjà existants dans votre municipalité afin d’améliorer la communication sur une situation d’urgence. Il a pour objectif de soutenir les municipalités dans le processus d’alerte auprès des citoyens en cas d’événements pouvant menacer leur vie ou leur sécurité. Certains événements feront l’objet d’une alerte d’urgence dès qu’il y a menace réelle ou imminente.

 

Votre direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie (DRSCSI) travaille en collaboration avec le COG en vue d’assurer ce service d’alerte. Si vous jugez qu’une alerte d’urgence est nécessaire pour votre municipalité, communiquez avec le COG.

 

Pour de l’information additionnelle, communiquez avec votre DRSCSI ou consultez le site Internet du MSP à alerte.securitepublique.gouv.qc.ca.

Articles essentiels en cas de situation d'urgence
 
À la maison
 

Ayez en tout temps à la maison les articles suivants :

 

 

  • Eau potable — deux litres par personne par jour, pour au moins trois jours

  • Nourriture non périssable — provision pour au moins trois jours

  • Ouvre-boîte manuel

  • Radio à piles — piles de rechange

  • Lampe de poche — piles de rechange

  • Chandelles

  • Briquet ou allumettes

  • Trousse de premiers soins— antiseptiques, analgésiques, bandages adhésifs, compresses de gaze stériles, ciseaux, etc.

 

 

Pour encore plus de précaution :

 

 

  • Sifflet — pour signaler votre présence aux secouristes

  • Masques antipoussières — pour filtrer l'air contaminé

  •  

 

Ces articles essentiels permettront à vous et votre famille de subsister pendant les 3 premiers jours d’une situation d’urgence. Ce délai de 3 jours est le temps que pourraient prendre les secours pour venir en aide aux sinistrés ou que pourraient mettre les services essentiels à se rétablir.

 

AUTRES LIENS UTILES

En cas de tremblement de terre
 

Les tremblements de terre sont imprévisibles. Bien que les séismes de forte intensité soient rares au Québec, vous n'êtes pas à l'abri des secousses sismiques! Prenez des mesures pour protéger votre vie et celle des vôtres en cas de tremblement de terre. S'il y a un tremblement de terre :

 

  • restez calmes;

  • écoutez les consignes de sécurité à la radio;

  • n'utilisez le téléphone qu'en cas d'urgence.

 

Comment se préparer à un tremblement de terre

 

  • Informez-vous et apprenez aux membres de votre famille quoi faire chez vous ou à l'école en cas de séisme.

  • Convenez avec eux d'un lieu de rassemblement (6,4 Mo) au cas où des membres de votre famille seraient séparés à la suite du séisme.

  • Ayez chez vous les articles essentiels en cas de situation d'urgence.

  • Déplacez les objets lourds au bas des étagères pour éviter qu'ils tombent sur quelqu'un.

  • Si votre domicile est équipé d'appareils au gaz naturel ou reliés à un réservoir de propane extérieur, assurez-vous que tout est solidement arrimé et que les conduites ne peuvent se briser.

 

Pendant un tremblement de terre

Si vous êtes à l'intérieur

 

  • Restez dans le bâtiment. Ne vous précipitez pas dehors.

  • Éloignez-vous des fenêtres, des miroirs, des cloisons de verre, des bibliothèques en hauteur, des foyers et des appareils d'éclairage.

  • Abritez-vous sous un meuble solide et agrippez-vous-y. Sinon, collez-vous contre un mur et protégez-vous la tête et le cou avec vos bras.

  • Si vous êtes en fauteuil roulant, verrouillez les roues et protégez-vous la tête et le cou.

  • Si vous êtes dans un lieu public encombré, essayez de vous réfugier dans un endroit pour éviter de vous faire piétiner.

 

 

Si vous êtes dehors

 

  • Éloignez-vous des bâtiments, des lignes électriques et des autres structures qui peuvent s'écrouler, comme les panneaux-réclames.

 

Si vous êtes dans un véhicule

 

  • Ne vous arrêtez pas sur un pont, une voie surélevée, sous un viaduc ou dans un tunnel.

  • Garez votre voiture en bordure de la route, dans un endroit dégagé, et restez à l'intérieur.

  • Dans un autobus, restez assis jusqu'à ce que le véhicule s'arrête.

 

 

Après le tremblement de terre

 

Si vous n'êtes pas blessé, vérifiez l'état des personnes près de vous. En cas de blessures, demandez du secours. Si vous êtes en mesure de le faire, administrez les premiers soins.

Si vous êtes à l'intérieur

 

  • Vérifiez si votre domicile est endommagé. Évacuez si les dommages sont sérieux.

  • Quittez également les lieux s'il y a un début d'incendie ou une fuite de gaz. En cas de fuite de gaz, fermez l'alimentation, coupez l'électricité, n'allumez ni allumettes ni briquets et ouvrez les fenêtres avant de sortir.

 

Si vous quittez votre domicile

 

  • Affichez dans un endroit bien visible un message indiquant où vous trouver.

  • Emportez certains articles essentiels.

  • Ne prenez pas l'ascenseur.

 

Si vous êtes dehors

 

  • N'entrez pas dans votre domicile s'il est endommagé.

  • Ne pénétrez pas non plus dans un autre bâtiment endommagé, même s'il vous inspire confiance.

  • Attendez et écoutez les consignes de sécurité avant de réintégrer votre domicile ou un autre bâtiment.

En cas de vents violents

 

Les orages, les tempêtes et les tornades se caractérisent par des vents violents qui peuvent causer des dégâts importants et même des décès. Soyez prévoyants et limitez les dangers de ces phénomènes météorologiques!En cas d'alerte météorologique de vents violents, suivez les messages d'alerte météorologique à la radio, à la télévision ou sur Internet. Vous pouvez remiser et attacher solidement tout ce que le vent pourrait emporter :

 

  • meubles de jardin;

  • barbecue;

  • boîtes à ordures;

  • antenne parabolique.

 

Comment se préparer à des vents violents?

 

 

 

Que faire si vous êtes chez vous?

 

  • Réunissez les membres de votre famille en un lieu sûr, comme au sous-sol, et abritez-vous sous un meuble solide. Si votre domicile n'a pas de sous-sol, abritez-vous dans la salle de bain, un corridor, un garde-robe ou sous un meuble solide.

  • Éloignez-vous des portes et des fenêtres.

  • Évitez de prendre l'ascenseur si vous habitez un immeuble d'appartements.

  • Évacuez votre maison mobile, car elle pourrait être emportée par le vent.

 

 

Que faire si vous êtes dehors?

 

  • Cherchez à vous réfugier dans un bâtiment sûr dont le toit semble solide pour résister à la force du vent et au poids de la neige.

  • Si vous êtes dans un lieu découvert et qu'il n'y a pas d'abri à proximité, cherchez refuge sous un viaduc, dans un fossé ou un repli de terrain. Couchez-vous face contre le sol et protégez votre tête avec vos mains.

 

 

Que faire si les vents faiblissent?

 

  • Faites attention aux débris comme la tôle, le verre ou tout autre objet coupant.

  • Ne touchez pas aux fils électriques par terre ou qui pendent, car ils peuvent être sous tension. Communiquez avec Hydro-Québec ou votre entreprise locale de distribution électrique.

  • N'entrez jamais dans un édifice endommagé par les vents.

  • Soyez attentif à la qualité de l'eau potable, surtout après des pluies abondantes.

Plan familial d'urgence
 

Un plan familial d'urgence est très utile en cas de danger. Prenez quelques minutes pour préparer le vôtre. C'est si simple!

 

 

 

  • Repérez des sorties d'urgence et désignez des lieux de rassemblement en cas d'évacuation. À la maison, sachez comment couper l'eau, l'électricité et le gaz, s'il y a lieu. Repérez les sorties d'urgence, de préférence pour chaque pièce. Remplissez la liste des sorties d'urgence et des lieux de rassemblement (6,4 Mo). En appartement, sachez où se situent les sorties de secours. En cas d'urgence, évitez de prendre l'ascenseur.

 

  • Planifiez un itinéraire pour quitter votre quartier. Prévoyez un autre chemin au cas où des routes seraient impraticables. Pour votre sécurité, n'oubliez pas de signaler aux autorités que vous avez quitté votre domicile et l'endroit où vous logez.

 

  • Dressez un inventaire de vos biens, avec preuves d'achat, photos ou bandes vidéo. Conservez ces documents et une copie de vos polices d'assurance habitation et automobile à l'extérieur de votre domicile en lieu sûr, au bureau par exemple.

 

Au fait, êtes-vous assuré? La majorité des contrats d'assurance habitation couvre les dommages causés par des catastrophes naturelles comme la grêle, la foudre, les tempêtes de vent ou les tornades. Vous pouvez même vous procurer une protection contre les tremblements de terre!

En cas d'inondation

 

Les inondations peuvent se produire en toutes saisons. Elles surviennent habituellement à la fonte des neiges et lors de fortes pluies. Vous pouvez en limiter les dégâts et les inconvénients en accomplissant certains gestes.

 

Que faire en cas d'alerte d'inondation?

 

  • Rangez en hauteur ou montez à l'étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée.

  • Bouchez le drain au sous-sol.

  • Fermez le gaz et l'électricité. Si l'eau a commencé à monter, assurez-vous d'avoir les pieds sur une surface sèche et utilisez un bâton de bois pour couper le courant.

  • Suivez l'évolution de la situation à la radio, à la télévision ou sur Internet. Respectez les consignes de sécurité transmises.

 

Que faire pendant l'inondation?

 

  • Quittez votre domicile si le niveau d'eau vous y oblige ou si les autorités vous le demandent.

  • Emportez certains articles essentiels comme des vêtements chauds et, s'il pleut, des imperméables.

  • Si vous utilisez un véhicule, conduisez prudemment et n'hésitez pas à l'abandonner si le moteur cale.

  • Prévenez les autorités municipales du lieu où vous joindre si vous n'allez pas dans un centre d'hébergement de la municipalité.

 

Que faire après que l'eau s'est retirée?

 

  • Consultez un électricien avant de rebrancher le courant.

  • Consultez un spécialiste avant de remettre en marche les appareils de chauffage.

  • Communiquez avec la municipalité pour vous assurer que l'eau de l'aqueduc est potable. En cas de doute, faites la bouillir cinq minutes. Si votre eau potable provient d'un puits, faites-la analyser avant de la consommer.

  • Nettoyez les pièces contaminées par l'inondation : retirez l'eau et jetez tous les matériaux absorbants, comme le placoplâtre, la laine minérale, les tapis, le bois pressé, etc.

  • Jetez tous les aliments, périssables ou non, et les médicaments qui ont été en contact avec l'eau.

  • Stérilisez à l'eau bouillante les articles de cuisine contaminés.

  • Portez attention à la présence de moisissures (odeurs de moisi, de terre ou d'alcool, taches vertes ou noires sur le sol ou les murs) qui peuvent entraîner des problèmes de santé. Si vous éprouvez des problèmes de santé, consultez sans tarder un médecin ou demandez de l'aide psychosociale, notamment auprès d'un CLSC de votre territoire.

  • Dressez un inventaire des dommages causés par l'eau à votre propriété, avec photos ou bandes vidéo à l'appui. Informez-en votre municipalité et votre assureur. Conservez tous les reçus et les preuves d'achat des biens endommagés pour vos réclamations.

 

 

Avez-vous pensé à installer un clapet antirefoulement?

 

Certains dommages d'eau peuvent être évités ou limités par un clapet antirefoulement.Un clapet antirefoulement est un dispositif qui empêche les eaux d’égout d’un branchement d’égout principal surchargé de refouler dans le sous-sol. Le clapet se ferme automatiquement lorsque les eaux d’égout refoulent. Renseignez-vous auprès d’un spécialiste.

Évacuer votre domicile ou y rester?
 

Selon la gravité de la situation d'urgence, les autorités peuvent vous demander d'évacuer votre domicile ou de rester chez vous pour votre sécurité ou votre santé. Autrement, c'est votre gros bon sens qui guidera votre décision de quitter votre domicile ou d'y demeurer pendant le sinistre.

 

Avez-vous vos articles essentiels en cas de situation d'urgence? Vous pouvez vous procurer des trousses préassemblées de ces articles essentiels auprès de certaines organisations.

 

Que faire lors d'une évacuation?

 

  • Quittez immédiatement.

  • Suivez les directives des autorités.

  • Si on vous le demande, coupez l'eau et l'électricité.

  • Coupez le gaz uniquement si on l'exige, puisque seule la compagnie peut le rétablir, ce qui peut prendre un certain temps.

  • Apportez votre trousse d'urgence et vos médicaments.

  • Mettez vos animaux domestiques en sécurité ou emmenez-les au centre d'hébergement, si ce dernier vous le permet.

  • Verrouillez les portes de votre domicile.

  • Empruntez le parcours indiqué par les autorités pour vous rendre au centre d'hébergement.

  • Enregistrez-vous à l'accueil du centre d'hébergement. Vos proches pourront ainsi vous joindre plus facilement.

 

 

Comment retrouver les membres de votre famille?

 

Les actions suivantes pourraient vous éviter bien des inquiétudes :

 

  • Prenez connaissance des directives en cas d'urgence de l'école et de la garderie de vos enfants. Vous saurez ainsi qui appeler pour savoir où ils sont.

  • Communiquez à l'école et à la garderie les numéros de téléphone où vous joindre.

  • Convenez d'un lieu de rassemblement (6,4 Mo) si vos enfants ne sont pas à l'école.

  • Identifiez une personne à appeler (6,4 Mo) en dehors de votre municipalité.

  • Faites connaître ces renseignements à tous les membres de votre famille.

 

 

Que faire si on vous demande de rester chez vous?

 

  • Suivez les directives des autorités.

  • Fermez les portes et les fenêtres.

  • Suivez les nouvelles à la radio, à la télévision ou sur Internet. Respectez les consignes qui vous sont transmises.

 

Si la situation l'exige :

 

  • calfeutrez les portes et les fenêtres avec du ruban adhésif plastifié; éteignez tous les systèmes avec prise

  • d'air extérieur (échangeur d'air, climatiseur, thermopompe, hotte de la cuisinière, sécheuse, etc.);

  • bouchez les prises d'air extérieur de ces systèmes avec des chiffons ou des linges humides pour empêcher les gaz toxiques de pénétrer dans votre domicile.

Comment réintégrer votre domicile en toute sécurité après l'avoir évacué